SERVAL

Comment le Lion devint Roi

Sale price Price Regular price Unit price  per 

Tax included. Shipping calculated at checkout.
Le conte, la fable, le mythe urbain définissent les lieux et la culture populaire d’une région. Pourtant, à Genève, peu de légendes circulent. Encore moins d’histoires récentes. Animaux familiers, faune locale, créatures mythiques et chimères improbables, chaque lieu est potentiellement le repaire d’une créature fabuleuse ou d’une histoire surprenante. L’auteur Florian Eglin et l’artiste Serval s’associent pour remplir Genève d’histoires fabuleuses, toutes basées sur les origines réelles de chaque commune, de sa faune, de sa flore, réelle ou mythologique. Le projet se développe à travers des fresques, tableaux et affiches, interventions interactives, lectures et suivi sur les plateformes virtuelles, le tout coordonné par l’association Liaisons Urbaines.

De murs de plusieurs dizaines de mètres aux tableaux sur bois massif, du haïku au conte, les communes et villes genevoises s’enrichissent d’un bestiaire fantaisiste, mais aussi d’anecdotes qui rappellent leurs origines oubliées, leurs animaux symboliques et les lieux qui les définissent.

Fabulae Genavenses est un projet artistique qui mêle le processus créatif de l’auteur a celui de l’illustrateur, tous deux férus de mythologie et de culture locale. Plongés au coeur de l’histoire mais aussi de la faune de leur canton, les deux s’associent et font avancer ce recueil de légendes urbaines et rurales en se voyant proposer des murs et façades par des particuliers et des collectivités publiques des quartiers et communes de Genève. De Carouge à Confignon en passant par les Eaux-Vives, les fables se développent et accroissent leur suivi de curieux, de fans et d’amateurs d’art et d’histoires.
« Fabulae Genavenses explore textuellement et graphiquement la faune et les mythes de la région genevoise » ( TDG, 15 août 2019)