Rey one

Rey entre dans le monde du graffiti en 1989 à Genève à travers la culture hip hop. Il commence par le tag sauvage dans la rue pour ensuite s’initier à la fresque colorée. En 1990, avec l’aide de trois autres artistes, il créée le collectif EDK (esprit du karton). Dès le début de l’aventure les EDK s’imposent par leur style calligraphique et fondationnel, directement inspiré de l’école New Yorkaise et Parisienne. En 1991, Rey s’envole vers les USA afin de poursuivre ses études en école d’art. Ce voyage prend un tournant décisif dans sa carrière de writer (artiste peintre de graffiti). C’est durant cette période qu’il rencontre beaucoup d’artistes américains dont une partie integrera le collectif EDK. De 1991 à 1995, Rey vit à Seattle où il peint une moyenne de 2 à 3 fresques par semaine. En 1995, Rey est de retour en Suisse jusqu’en 1997, où il repart vivre à New York, dans le Bronx, jusqu’en 2002. Il revient finalement en Suisse afin d’y poursuivre sa carrière. Durant ces dix ans aux USA, Rey vit le hip hop et le graffiti writing d’une manière intense, côtoyant diverses légendes et activistes du hip hop américain. Rey est spécialiste dans les lettrages. C’est le côté typographique de l’école de graffiti New Yorkaise qui le motive. Il a peint plus d’un millier de fresques à travers le monde et sur tout support. Après plus de 24 ans de graffiti « underground » non stop dans la rue, Rey expose maintenant en galerie, tout en préservant son côté authentique de graffiti pur.

 

Rey Oner, artiste Graffiti suisse de renommée international.